« Marcha! » qu’es aquò ?

Marcha! es una platafòrma nascuda de las condicions, plan discutablas, d’organizacion de la manifestacion per la lenga occitana del 24 d’octòbre 2015 a Montpelhier. A per tòca d’amassar largament los individús que se reconeisson coma occitans, interessats a la defensa de la lenga e de la cultura occitana, mas pas forçadament dins las estructuras, los organismes, los partits politics, las associacions que per ara òbran per aquò. Marcha! òbra per l’emergéncia e la presa en compte d’una vertadièra « Societat Civila Occitana », a l’encòp fòrça de discussion, de perpausicion, e de decision dins tot çò que tòca a l’occitan, de biais autonòm e sens compromissions.

Marcha! existirà dins un primièr temps sus aqueste espaci virtual, ont d’informacions, de comunicats, de bilhets seràn regularament mandats. Cadun, del simple individú al representent associatiu, es convidat non pas sonque a comentar mas a participar, desvolopar son punt de vista, escambiar, criticar… Las contribucions pòdon èsser mandadas, anonimament o non, a marcha.societat@gmail.com o laissadas en comentari endacòm sus aqueste site/blog.

Pas mai representatius que qual que siá d’autre, los administrators del present site faràn pas briga de censura a priori e faràn pas que coordonar tecnicament las informacions per rendre mai aisida lor transmission. La còla es doncas obèrta als editors, contributors, administrators, amb per sol prealable l’adesion, dins l’esperit, a la Crida de fondacion.

Version Française

Marcha! est une plateforme née des conditions, éminemment discutables, d’organisation de la manifestation pour la langue occitane du 24 octobre 2015 à Montpellier. Elle a pour but de rassembler largement les individus se reconnaissant comme « occitans », intéressés par la défense de la langue et de la culture occitane, mais ne se reconnaissant pas forcément dans les structures, les organismes, les partis politiques, les associations qui à l’heure actuelle oeuvrent en la matière. Marcha! oeuvre pour l’émergence et la prise en compte d’une véritable « Société Civile Occitane », à la fois force de discussion, de proposition et de décision dans tout ce qui touche à l’occitan, de manière autonome et sans compromissions.

Marcha! existera dans un premier temps sur cet espace virtuel, où des informations, des communiqués, des billets d’humeurs seront régulièrement postés. Chacun, du simple individu au représentant d’association, est invité non pas à simplement commenter mais à participer, développer son point de vue, échanger, critiquer… Les contributions peuvent être envoyées, anonymement ou non, dans un premier temps à marcha.societat@gmail.com ou bien laissées en commentaire quelque part sur ce site/blog.

Pas plus représentatifs que qui que ce soit d’autre, les administrateurs du présent site n’exerceront aucune censure a priori et ne feront que coordonner techniquement les informations pour faciliter leur transmission. L’équipe est ouverte aux éditeurs, contributeurs, administrateurs, avec pour seul préalable l’adhésion, dans l’esprit, à la Crida de fondation.

Marcha!

Publicités

2 réflexions sur “« Marcha! » qu’es aquò ?

  1. Quauquei elements de respònsas:
    Obrir un debat, es pas se tirar una bala dins lo pè, amai quora s’agís de crear una platafòrma per cadun, sensa exclusion. Avem lo drech de pas èstre d’acòrdi ambé lo biais de far de la coordinacion, la critica de la manifestacion de Montpelhier es lo començament d’aquela crida, pas la finalitat.
    Tanben sabem que lo nombre de manifestants es pas la finalitat. 20, 30 o 35.000, que cambiarà concretament, per cada vila occitana e au nivèu de l’Estat ? Lei 4 darrièras manifestacion, amai s’èran simpaticas, an RÈN menat de concret, es un constat. Tanben es un constat que lei reivendicacions d’Anèm Òc son mai que foscas e que nos fau d’exigéncias concrètas de portar a n’aquelei qu’organisan nòstra vida a nòstra plaça.
    Parlas tanben d’ego, me sembla qu’es de mau jutjar, qu’es pas la caracteristica principala dei fondators d’aquela iniciativa. Me permetriai pas de parlar dei problèmas d’ego dei responsables d’Anèm Òc.
     » Dans les bouleversements actuels de la société, la survie de « l’idée occitane » devrait être le seul objectif et tous les moyens mis en œuvre pour la favoriser. »
    Siam ben d’acòrdi ! Es es justament perque pensam qu’aquela idèia es pas la prioritat uei qu’assajam de se bolegar. Fem aquò en defòra dei convencions admesas per leis oficiaus occitans, l’admèti, mai se laissatz de costat aquela afrosa transgression, veiratz que totei aquí avem lo meteis objectiu.

    Casa.

    J'aime

  2. A titre PERSONNEL, j’admirerai toujours la capacité de bons nombres d’occitans (istes) à se tirer une balle dans le pied, à privilégier la satisfaction de leur « ego » (car eux ils détiennent la vérité vraie… le doute n’est pas permis !) et à refuser d’admettre la besoin et la complémentarité de toutes les actions possibles (locales, régionales, interrégionales pan-occitanes) dans la situation de plus en plus sinistrée de la langue et la culture occitanes.
    Dans les bouleversements actuels de la société, la survie de « l’idée occitane » devrait être le seul objectif et tous les moyens mis en œuvre pour la favoriser.
    La manifestation de 2015 s’est montée dans les mêmes conditions que les quatre précédentes… malgré certaines rumeurs répandues par d’aucun(e)s.

    A ce jour, la Coordination s’active à mettre en place un outil (qui a fait ses preuves ! 30 000 àToulouse, c’était quand même pas mal pour montrer qu’on n’est pas encore morts !) destiné à montrer au pouvoir d’en haut la forte demande d’une présence légitime et normale de langue et la culture occitanes dans la vie quotidienne publique à tous les niveaux.

    Aux occitans ensuite de s’approprier cet outil et d’en faire un pion gagnant sur le grand échiquier de notre combat face au péril grandissant.

    La réussite (ou non !) de cet événement est de la responsabilité de tous (c’est comme pour le vote : ou j’agis, je participe ou je m’abstiens !) ou j’y crois ou j’y crois pas ! Chacun est libre de son choix !

    Le résultat de cette journée sera, de toute façon, un bon révélateur de l’état du mouvement occitan, de sa maturité et de son aptitude à surmonter ses divergences devant l’urgence de la résistance.

    J'aime

Participar

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s