Lo CFPO en luta

Relaiam aquí la crida dels salariats del CFPO (Centre de Formacion Professionala d’Occitània) seccion Miègjorn-Pirenèus qu’an començat una cauma aquel diluns 2 d’octobre de 2017, per de rasons qu’explican çai-jos. An besonh de manifestacion de sosten, an per aquò creat una pagina Facebook. Las colomnas de MARCHA! lor son evidentament obèrtas.

Nosautres, salariats del Centre de Formacion Professionala d’Occitània (CFPO-MP) sèm en grèva illimitada dempuèi aqueste diluns 02/10/2017 a 12h30.

Denonciam :
Le retorn a practicas de gestion arcaïcas qu’an contribuit a nos menar a un plan de redreçament economic. Practicas que nos menan encara auèi dreit dins la paret.
Las persecucions, le flicatge generalizat, les òrdres absurdes.
Las condicions materialas deplorablas : material obsolèt o trebalh sus material personal.
L’estrategia suicidària dels administrators novèls, qu’a menat l’ancian burèu a la demission e qu’organiza vertadièras purgas al dintre del personal. Una vista a cort tèrme que pausa pas cap perspectiva rasseguranta per çò qu’es de la viabilitat de l’estructura CFPO-MP.

Reivindicacions :

Exigèm :
L’arrèst dels perseguiments de cap a totis les salariats e la levada de las sanccions.
Revalorizacions salarialas a nautor de las grasilhas de salaris en vigor dins la convencion collectiva dels organismes de formacion professionala.
La perennizacion dels contractes precaris.
L’integracion estatutària dels salariats al processus de presa de decisions dins l’estructura.

E version francesa :

Nous, salariés du Centre de Formacion Professionala d’Occitania (CFPO-MP) sommes en grève illimitée depuis ce lundi 02/10/2017 à 12h30.

Nous dénonçons :
Le retour à des pratiques de gestion archaïques qui ont contribué à nous mener à un plan de redressement économique. Des pratiques qui nous mènent encore aujourd’hui droit dans le mur.
les persécutions, le flicage généralisé, les ordres absurdes.
Les conditions matérielles déplorables : matériel obsolète ou travail sur du matériel personnel.
La stratégie suicidaire des nouveaux administrateurs, qui a mené l’ancien bureau à la démission et qui organise de véritables purges au sein du personnel. Une vue à court terme qui ne pose aucune perspective rassurante quant à la viabilité de la structure CFPO-MP.

Revendications :

Nous exigeons :
L’arrêt des poursuites vis-à-vis de tous les salariés et la levée des sanctions.
Des revalorisations salariales à hauteur des grilles de salaires en vigueur dans la convention collective des organismes de formation professionnelle.
La pérennisation des contrats précaires.
L’intégration statutaire des salariés au processus de prise de décisions dans la structure.

Publicités